«Il faut fédérer par un mouvement citoyen, transpartisan»

16 Déc, 2019

Tu veux savoir qui nous sommes et ce qui nous motive à nous engager pour le système de milice? Voici une édition spéciale de fin d’année: un regard sur le chemin parcouru sous la forme d’une dialogue libre et ouvert entre les co-présidents de l’association, Quentin Louis Adler et Noémie Roten:

«Il faut fédérer par un mouvement citoyen, transpartisan»


Noémie, soldate et juge suppléante militaire, et Quentin, sergent puis civiliste, font partie du petit groupe d’amis aux origines de l’association ServiceCitoyen.ch. Désireux de rendre le monde meilleur à leur échelle, ils ont décidé de s’engager à bras le corps pour la revitalisation du système de milice helvétique via la démocratie directe. Noémie et Quentin sont attachés au civisme et à l’intelligence collective; ils s’orientent sur la recherche de solutions et portent peu d’intérêt aux postures, en particulier idéologiques.